FLASH INFO

Cinq accords de financement signés entre la Côte d’Ivoire et la Banque Africaine de Développement BAD - Discours de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances Adama KONE

Monsieur le Premier Ministre ;
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Monsieur le Directeur Général de la Région Ouest du Groupe de la Banque Africaine de Développement ;
Mesdames et Messieurs les membres du corps préfectoral ;
Mesdames et Messieurs, les Conseillers, Directeurs Généraux et Centraux ;

Messieurs les Chefs de Département et de Division du Groupe de la BAD ;
Messieurs les Experts du Groupe de la BAD en charge du portefeuille agriculture ;
Mesdames et Messieurs les élus ;
Mesdames et Messieurs les représentants des productrices et producteurs agricoles ;
Chers parents producteurs ;
Chers amis de la presse ;
Mesdames et Messieurs ;
Je voudrais avant tout propos, me tourner vers Monsieur le Premier Ministre, pour lui exprimer, toute ma gratitude pour avoir bien voulu honorer de sa présence, la présente cérémonie de signature d’accords. Monsieur le premier Ministre, merci du soutien constant que vous n’avez de cesse de nous apporter, nous vos collaborateurs, chaque fois que nous avons besoin de vous.

La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui en si grand nombre, est la manifestation de la ferme volonté du Gouvernement à poursuivre et accélérer le développement économique et social de nos régions, conformément aux vœux du Chef de l’Etat, SEM Alassane OUATTARA.
En effet, avec les accords que nous venons de signer, nos populations des régions du Bélier, de l’IndéniéDjuablin et du Distinct Autonome de Yamoussoukro, pourront bénéficier non seulement d’un meilleur accès à l’eau, à l’éducation et à la santé, mais aussi des moyens nécessaires au développement de leurs activités génératrices de revenus.
Monsieur le Premier Ministre, je voudrais donc avec votre permission, dire en votre nom et au nom de mes collègues, des élus et des représentants des bénéficiaires ici présent, grand merci au Groupe de la Banque Africaine de Développement pour cet important appui financier.
Monsieur le Directeur Général, vous voudrez bien transmettre au président du Groupe de la BAD, à son Conseil d’Administration et à tous vos experts qui travaillent aux cotés du Gouvernement, toute notre reconnaissance et notre satisfaction pour l’excellente qualité de la coopération technique et financière entre notre pays et votre institution.

Mesdames et Messieurs,
Les accords de financement de ce jour portent sur un montant global de 85 millions d’unités de compte (soit environ 71 milliards) dont :
- Un million (1) d’unité de compte, soit 835 millions FCFA, pour la préparation du Projet d’Emploi des Jeunes dans l’Agriculture (Enable youth).

- Quatre (4) millions d’unités de compte, soit 3,340 milliards FCFA, pour le Projet de Développement des Chaînes de Valeurs agricoles dans la Région de l’Indénié-Djuablin (PDC-ID) ; - Quatre-vingt (80) millions d’unités de compte, soit 66 milliards de FCFA, pour le Projet de Pôle Agro-Industriel du Bélier.

De façon plus spécifique, le financement du projet de pôle Agro-industriel du Bélier est composé de : - un prêt BAD de soixante-quatre millions trois cent soixante mille (64 360 000) euros équivalant à 50,56 millions d’Unités de Comptes, soit environ quarante-deux milliards deux cent dix-sept millions (42 217 000 000) de Francs CFA ;

- un prêt du Fonds Africain de Développement (FAD) de vingt-six millions quarante mille (26 040 000) Unités de Compte, soit environ vingt-un milliards sept cent quarante-trois millions (21 743 000 000) de Francs CFA ; et

- un don du FAD de trois millions quatre cent mille (3 400 000) Unités de Compte, soit environ deux milliards huit cent trente-neuf millions (2 839 000 000) de Francs CFA.

La présentation que nous avons suivie en début de cérémonie sur le Projet de Pôle Agro-Industriel du Bélier, a permis à tous, je l’espère, de saisir tout l’intérêt de ce projet et son approche innovante.

Je voudrais pour ma part revenir sur deux aspects principaux. Premièrement, la place importante faite aux femmes et aux jeunes qui représentent 50 à 82% des bénéficiaires, et en second lieu la synergie d’action avec le secteur privé.

Qu’ils s’agissent du 2PAI-Bélier ou du PDC-ID, ces projets ont pour but de créer non seulement les conditions favorables pour le développement d’un tissu de PME, mais aussi prévoit une assistance technique et financière pour au moins cent (100) PME présentant un réel potentiel de développement. Cette nouvelle approche de partenariat avec le secteur privé, me semble en mesure de garantir le succès des projets publics et la durabilité de leurs impacts, pour aboutir au final, à la transformation structurelle de l’économie agricole.

Mesdames et Messieurs,
Chers parents productrices et producteurs,

Le Gouvernement travaille véritablement pour vous. Les projets que nous avons signés ce jour ne sont qu’un début. Les Experts nationaux travaillent à d’autres projets de pôles de développement agro-industriel qui, nous l’espérons vont également bénéficier d’un soutien financier du Groupe de la BAD. Le Président Alassane Ouattara et l’ensemble son Gouvernement, avec à sa tête le Premier Ministre, Amadou Gon COULIBALY, attendent donc de vous, que vous redoubliez d’effort et que vous fassiez bon usage de toute l’assistance qui va vous être apportée à travers ces projets.

Monsieur le Ministre de l’Agriculture,
Chers collègues, membre du Gouvernement,
Il me semble que la balle est aussi dans notre camp. Il ne tient qu’à nous de faire en sorte que cette approche de développement intégrée devienne un modèle de succès. Mes services techniques et moi-même sommes à vos côtés pour relever tous les défis opérationnels liés à la complexité de tels projets multisectoriels.

Monsieur le Premier Ministre,
Mesdames et Messieurs,
C’est sur ces mots, que je voudrais clore mon propos mais avant, vous me permettrez d’exprimer à nouveau toute ma gratitude à Monsieur le Premier Ministre pour nous avoir honorés de sa présence. Merci à vous tous pour votre présence distinguée.
Vive la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Groupe de la BAD pour le plus grand bonheur de nos populations !

Je vous remercie !