Mise en œuvre du Plan Directeur pour l’Aménagement des Corridors en Afrique de L’Ouest : La Côte d’Ivoire réaffirme son engagement

Un séminaire international pour la mise en œuvre du Plan Directeur de l’Aménagement des Corridors pour l’Anneau de Croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO), s’est ouvert le mercredi, 24 janvier

Un séminaire international pour la mise en œuvre du Plan Directeur de l’Aménagement des Corridors pour l’Anneau de Croissance en Afrique de l’Ouest (CACAO), s’est ouvert le mercredi, 24 janvier 2018, à l’hôtel Radisson Blu-Abidjan.

Représentant le Ministre de l’Economie et des Finances, président des travaux, M. Yapo Akpess Bernard, Directeur de cabinet adjoint, a réaffirmé l’engagement du Gouvernement ivoirien pour la mise en œuvre du projet CACAO. « Le Gouvernement Ivoirien, ne ménagera aucun effort pour la mise en œuvre de ce projet et pour son opérationnalisation dans les politiques de développement », a-t-il rassuré.

Pour le représentant du Ministre Adama Koné, ces réflexions visant à rendre opérationnel le CACAO, constituent une réelle opportunité en vue d’attirer les investisseurs du secteur privé ainsi que les financements des bailleurs de fonds internationaux. Et d’ajouter : « A l’heure de la globalisation, il s’avère nécessaire de mutualiser les actions afin de favoriser l’intégration économique régionale axée sur les corridors économiques. »

Au nom du Président de l’UEMOA, Abdallah Boureïma, le commissaire en charge du Département de l’Aménagement du Territoire communautaire et des transports de l’Institution sous régionale, l’ivoirien Paul Koffi Koffi, s’est réjoui des résultats obtenus pour la mise en œuvre du projet, précisant que le grand défi reste la forte mobilisation des ressources financières.

Le Plan Directeur du CACAO concerne quatre pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo et le Ghana. Il est initié par l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) avec l’appui technique et financier de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).

Son adoption a été effective la veille par le Comité de pilotage conjoint, présidé par le Ministre Adama Koné.

SOURCE : SERCOM MEF