CCESP : Echanges de vœux et hommage au Ministre Jean-Claude Brou Le Ministre Adama Koné exhorte les acteurs à relever les défis futurs

Organisée par le Comité de Concertation Etat-secteur privé (CCESP), la double cérémonie d’échanges de vœux avec le secteur privé et d’hommage

Organisée par le Comité de Concertation Etat-secteur privé (CCESP), la double cérémonie d’échanges de vœux avec le secteur privé et d’hommage au Ministre de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a été parrainée le mercredi 7 février au Sofitel hôtel Ivoire à Cocody, par le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné.

Relevant l’intérêt des échanges entre l’Etat et le secteur privé au sein du CCESP, le Ministre Adama Koné a exhorté les acteurs à finaliser le traitement des préoccupations pendantes issues de l’année 2017 et à se pencher sur les nouvelles préoccupations. Cette démarche, a-t-il révélé, sera soumise au Premier Ministre au cours de la première réunion du Conseil de Concertation en préparation en vue de recueillir ses orientations concernant l’agenda et les travaux du Cadre de Concertation en 2018. A cet effet, le Ministre de l’Economie et des Finances a soumis « à titre indicatif un programme sommaire » pour les rencontres du Comité Technique de Concertation (CTC), au titre de l’année 2018.

« Le 15 mars, le 10 mai, le 2 août et le 18 octobre sont les dates que nous voulons bien vous proposer pour planifier nos séances au Comité Technique de Concertation. Pour soutenir les décisions de nos différentes sessions, des rencontres du Conseil de Concertation seront proposées à Monsieur le Premier Ministre. Les dates indicatives sont le 15 février, le 7 juin, le 6 décembre 2018 », a proposé le Ministre Adama Koné, par ailleurs président du CTC.

Il a, également, indiqué que la bonne dynamique qui prévaut, en ce qui concerne le partenariat Etat-secteur privé et les résultats « remarquables » obtenus dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires, ne doit pas faire perdre de vue la nécessité de redoubler d’ardeur. « Au regard d’importants défis qui restent à relever en vue d’accroitre davantage les performances du secteur privé et de notre économie », a-t-il ajouté.

« Nous sommes donc interpellés sur la nécessité de solidifier les bases du cadre de concertation Etat-secteur privé en œuvrant à un dialogue permanent axé sur la recherche de solutions consensuelles aux problématiques posées. C’est le principal objectif que je viens vous soumettre dans la conduite de nos travaux au sein du Comité Technique de Concertation pour cette année 2018 », a fait savoir le Ministre de l’Economie et des Finances, tout en espérant que les réformes institutionnelles, structurelles et sectorielles qui en résulteront permettront de maintenir la contribution du secteur privé, à l’effort d’investissement dans la croissance et à la création d’emplois.

Il a, par ailleurs, déclaré que l’hommage rendu au Ministre Jean-Claude Brou est « amplement mérité ». En raison, a-t-il expliqué, de l’importance et de la profondeur de son œuvre à la tête de son département ministériel et en sa qualité de vice-président du CTC.

Fama Touré, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, a rappelé la consolidation des rapports Etat-secteur privé en 2017.

Il a souhaité voir cette collaboration se renforcer davantage en 2018. Le même vœu a été formulé par Jean-Pierre Magne, vice-président de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI). Représentant Jean-Marie Ackah, le président de la CGECI, il a noté que l’année 2018 s’annonce avec des défis majeurs, parmi lesquels l’amélioration soutenue de l’environnement des affaires, la poursuite de la mise à niveau des infrastructures industrielles et la réforme fiscale.

Pour son hommage au Ministre Jean-Claude Brou, il a mis l’accent sur ses qualités de leader qui, selon lui, ne sont plus à démontrer. Le représentant du patronat ivoirien s’est, en outre, dit convaincu que le Ministre de l’Industrie et des Mines insufflera une dynamique nouvelle à la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qu’il doit présider dès mars prochain.

Le Ministre Jean-Claude Brou s’est dit ému par toutes ces marques de sympathie et d’encouragement prononcés à son endroit. Pour clore, il a invité le secteur privé à poursuivre sa contribution au développement de l’économie ivoirienne, en partenariat avec le Gouvernement.

SOURCE : SERCOM MEF