Etats Généraux de l’Assurance à Abidjan : Le Ministre Adama Koné ouvre les travaux

Abidjan abrite depuis ce mercredi 7 mars, les Etats Généraux de l’Assurance africaine. Le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a procédé à l’ouverture des travaux, ce jour, au siège de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), au Plateau.

Initiées par le Secrétariat Général de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA), en collaboration avec la Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), ces assises permettront aux acteurs du secteur d’examiner les problèmes qui entravent le développement des assurances dans les 14 Etats membres de la CIMA afin d’y apporter des solutions idoines. Elles ont pour objectif d’aboutir à des résultats concrets en vue d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’assainissement et de développement de l’industrie des assurances pour les prochaines années.

Dans son intervention, le Ministre Adama Koné, président de la rencontre, est revenu sur le bilan des activités de l’assurance dans la zone CIMA. « Les données provisoires disponibles indiquent un montant d’environ 1 145 milliards de FCFA de chiffre d’affaires en 2017 contre 1106 en 2016. La part de l’assurance vie représente environ 40% du chiffre d’affaires global. Les placements réalisés par l’ensemble des sociétés en 2017 s’élèvent à 2025 milliards de FCFA contre 1936 milliards de FCFA en 2016 soit une progression de 4,5% », s’est-il réjoui.

Poursuivant, le Ministre de l’économie, a fait savoir que le nombre de compagnies d’assurance s’est accru sur les trois dernières années de 7,5%, précisant que le secteur est passé de 171 sociétés en 2015 à 184 en 2017. « Afin d’accroître et pérenniser ces acquis, il importe que les conclusions des présentes assises soient de nature à résoudre efficacement les problèmes cruciaux auxquels nos marchés sont confrontés, notamment l’insuffisance des capacités financières des sociétés de notre zone, la lenteur dans le règlement des sinistres et prestations ainsi que la faiblesse du taux de la pénétration de l’assurance », a recommandé le Ministre Adama Koné.

Ainsi a-t- il invité les sociétés d’assurances à respecter leurs engagements contractuels afin de rassurer les consommateurs, de faire preuve de plus d’innovation, notamment au niveau des produis offerts au public en mettant un accent particulier sur l’accélération dans le règlement des sinistres.

Durant ces trois jours de travaux qui prennent fin le vendredi 9 mars prochain, les professionnels, usagers et partenaires du secteur de l’assurance, vont plancher sur les thématiques portant sur la restauration de la confiance par l’assurance automobile. Les réflexions porteront aussi sur la microassurance comme vecteur de croissance et d’inclusion sociale, la consolidation des marchés et les nouveaux enjeux du contrôle des assurances en zone CIMA.

La précédente édition des Etats Généraux sur l’assurance s’est tenue du 30 juillet au 1 er août 2007 à Douala, la capitale camerounaise.

SOURCE : SERCOM MEF