Accès des ménages à l’électricité : l’AFD décaisse 16 milliards FCFA

Bonne nouvelle pour les populations. L’Agence Française de Développement (AFD) a octroyé un prêt de 16 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire pour le financement du projet portant sur l’accès à l’électricité et à la production d’électricité renouvelable dans les régions du Gbêkê, des Grands Ponts, de l’Iffou, de Loh Djiboua, de la Marahoué, du Moronou, du N’Zi, de la Mé, de l’Agnéby-Tiassa, du Gôh et du District d’Abidjan.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné et le Directeur Général Afrique de l’AFD, M. Rémy Rious, ont procédé à la signature de la convention de subvention pour la gestion dudit projet, ce jeudi, 29 novembre, au 20ème étage de l’immeuble Sciam, Plateau.

Dans son intervention, le Ministre a indiqué que cette subvention est destinée à financer partiellement l’accès à l’électricité, à travers deux composantes, à savoir l’extension du réseau de distribution en zone péri-urbaine et urbaine et l’électrification rurale. « Ces travaux permettront, je le rappelle, de raccorder au réseau électrique environ 350 localités et plus de 50 000 ménages, dans les régions du Gbêkê, des Grands Ponts, de l’Iffou, de Loh Djiboua, de la Marahoué, du Moronou, du N’Zi, de la Mé, de l’Agnéby-Tiassa, du Gôh et du District d’Abidjan », a-t-il déclaré.

Ce financement (désigné Energos 2), a fait savoir M. Le Ministre Adama Koné, provient de l’engagement de l’AFD, dans son rôle de Conseil et d’Assistance Technique aux côtés du Gouvernement ivoirien, qui a permis la mobilisation de cette subvention auprès de l’Union Européenne.

« Le présent projet s’inscrit bien dans les priorités du Gouvernement, consignés dans le Plan National de Développement (PND) 2016-2020, visant un taux d’accès des populations à l’électricité à hauteur de 80% en 2020 contre 48% en 2016 », a-t-il rappelé. Avant d’assurer que le Gouvernement prendra les dispositions nécessaires, pour une utilisation transparentes et efficace des ressources mises à sa disposition, en vue de maintenir la confiance et satisfaire les attentes des projets et programmes financés.

Le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des énergies Renouvelables, Thierry Tanoh a confié que cet accord s’inscrit également dans le programme global de l’AFD couplé à l’appui de l’Union Européenne dans le cadre du programme Energo 2. Ce, en vue notamment de contribuer à l’accès de la population à une électricité durable et améliorer le taux d’accès à l’électricité par extension urbaine des réseaux, l’électrification rurale et les branchements sociaux. Par ailleurs, il a invité l’AFD à travailler pour ses futures activités, à la mise en place d’un programme solaire biomasse au niveau de la sous-région.

« Le Montant total du programme Global l’AFD-UE est de 153,3 millions d’euros dont 120 millions euros financés par l’AFD et 33,3 millions d’euros de l’UE pour le financement partiel des programmes d’électrification rurale et de branchement sociaux », a relevé pour sa part, M. Rémy Rious.

Le 13 avril 2017, faut-il le rappeler, un accord similaire (Energos 1) d’un montant de 6,4 milliards de Fcfa avait été signée entre la Côte d’Ivoire et l’AFD.

SOURCE : SERCOM MEF