Réunion des Ministres des Finances de l’Initiative « Compact avec l’Afrique du G20 » / Le Ministre Adama Koné appelle à une mobilisation plus accrue des investisseurs privés des pays du G20 au profit des Etats Africains

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a exhorté le lundi 26 mars 2018 à Abidjan-Sofitel Hôtel Ivoire, les Etats africains de l’Initiative« Compact avec l’Afrique du G20 », à prendre des mesures visant à la mobilisation massive des investisseurs privés des pays du G20 autour de leurs projets de développement, car aujourd’hui plus que jamais, le secteur privé doit être le moteur de la croissance en Afrique.

C’était à l’occasion d’une rencontre d’échanges qui a réuni les Ministres des Finances des pays africains, les ambassadeurs des pays du G20 et des investisseurs, organisée en marge de la 6 ème édition de l’Africa CEO Forum.

Dans son discours d’ouverture de cette réunion, le Ministre Adama Koné a rappelé que l’Initiative « Compact avec l’Afrique du G20 » vise à créer les conditions nécessaires en vue de promouvoir l’investissement privé dans les pays africains et surtout à attirer les investissements directs étrangers en provenance des pays du G20.

Aussi, a-t- il noté, dès la mise en place de cette Initiative, en mars 2017, les dix Etats membres (Côte d’Ivoire, Bénin, Ethiopie, Maroc, Guinée, Ghana, Sénégal, Egypte, Tunisie et Rwanda), avec l’appui des partenaires au développement, se sont engagés à améliorer l’attractivité de leurs économies, à travers notamment le renforcement du cadre macroéconomique, l’amélioration de l’environnement des affaires et le renforcement du cadre de financement.

«Après une année de conduite d’actions concrètes visant à fournir des conditions favorables au développement de l’investissement privé, il nous faut dès à présent, prendre des initiatives visant la mobilisation des investisseurs autour des projets de développement dans nos Etats », a insisté le Ministre Adama Koné. Avant d’ajouter que la présente rencontre devrait permettre de saisir l’opportunité offerte par l’Africa CEO Forum, pour promouvoir les économies des pays membres de l’Initiative du « Compact avec l’Afrique du G20 », en présentant des « projets d’intérêt » à l’ensemble des investisseurs participant à ce forum.

Cette rencontre d’Abidjan, a-t- il poursuivi, se présente comme une étape importante, pour la concrétisation des attentes qui ont motivé la mise en place deladite Initiative.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a, enfin, souhaité que les différents pays du G20 participant à la réunion, constituent des « relais utiles » auprès des acteurs du secteur privé de leurs pays respectifs, afin d’encourager et promouvoir les investissements privés.

Au cours de cette réunion, les membres de l’Initiative du « Compact avec l’Afrique du G20 » ont donné un aperçu des effortsaccomplispar leurs Etats pour promouvoir l’investissementprivé.

Par exemple, Mme MaladoKaba, la Ministre de l’Economie et des Finances de la Guinée, a indiqué que son pays est dans l’entame d’une politique économique d’ouverture au secteur privé. Elle a, également, signalé aux investisseurs que la Guinée a un « fort potentiel » dans le secteur énergétique et touristique.

Pour sa part, le Ministre des Finances de la Tunisie, Mohamed Ridha Chalghoum, a souligné qu’il attend du « Compact avec l’Afrique du G20 » une « assistance » au secteur privé, tout en vantant les potentialités aéronautiques, mécaniques et électroniques de son pays.

L’Initiative « Compact avec l’Afrique du G20 » est née de la volonté des pays du G20, sous la présidence allemande, de soutenir le dynamisme de la croissance des pays africains. Pour la promotion du partenariat public-privé, les Ministres de l’Economie et des Finances des Etats membres de cette Initiative profitent du cadre offert par l’Africa CEO Forum, devenu l’un des plus grands rendez- vous pour faire émerger les entreprises privées africaines.

SOURCE : SERCOM MEF