Transport terrestre à Abidjan : La société SCANIA présente son projet de « bus à haut niveau de service » au ministre Adama Koné

Dans son ambition d’améliorer continuellement les conditions de vie des populations, en favorisant notamment l’émergence d’un système de transport conforme aux standards des plus grandes agglomérations du monde, le gouvernement ivoirien s’apprête à franchir un nouveau cap avec l’introduction, bientôt à Abidjan, de bus à haut niveau de service . C’est en effet dans ce cadre que Monsieur Fredrik Morsing, Directeur général de SCANIA Afrique de l’Ouest, conduisant une forte délégation, a échangé le jeudi 7 juin 2018 avec le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, pour présenter son projet de fourniture de bus et d’investissement en infrastructures billettiques. Objectif : contribuer à la mobilité des populations d’Abidjan.

Au terme de la réunion tenue à l’immeuble Sciam au Plateau, M. Fredrik Morsing a livré quelques détails dudit projet. « Il ne s'agit pas uniquement de bus. C'est un projet sur la mobilité urbaine de la ville d’Abidjan. Nous savons que c’est une ville en forte croissance avec de gros problèmes de mobilité. Ce que nous proposons, c’est une solution avec des bus, mais aussi avec des infrastructures du système billettique, des études, des informations, des centres de maintenance qui vont assurer un bon fonctionnement de ce projet et améliorer la mobilité des populations à Abidjan », a expliqué le Directeur général de SCANIA Afrique de l’Ouest.

Il a en outre souligné qu’une phase pilote est prévue dans la mise en œuvre de ce projet. « Nous proposons ce que nous appelons des bus à haut niveau de service (BRT, Bus Rapid Transit : sigle anglais), c’est-à-dire des bus qui circulent sur des voies dédiées. Dans la phase pilote, il y a une première étape avec des investissements en infrastructures qui sont rapidement réalisables. Nous voulons commencer par là pour arriver à un système BRT très sophistiqué d’ici quelques années », a précisé M. Fredrik Morsing.

Pour lui, le transport urbain étant « la clé de la réussite des villes en croissance », il est opportun pour Abidjan de rendre les transports en commun plus attrayants. « Il faut rendre les transports en commun plus intéressants que les véhicules privés. Il faut que les gens laissent leurs voitures à la maison quand ils veulent se déplacer. C’est ce qui se passe dans les grandes villes du monde. Demain, on ne pourra plus rouler en voiture. Ce temps est passé. J’espère qu’Abidjan, la plus grande ville de la Côte d’Ivoire, va emprunter ce chemin », a souhaité le représentant de SCANIA. Pendant la réunion, le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a suggéré à M. Fredrik Morsing de prendre en compte deux conditions au cours de la réalisation dudit projet. « Nous devons concilier deux choses : le besoin de mobilité et le besoin de modernité », a conseillé le Ministre Adama Koné.

La réunion a pris fin avec la remise du rapport de ce projet au Ministre de l’Economie et des Finances. Si à terme, SCANIA a prévu de livrer 1 000 bus à la Côte d’Ivoire, 500 d’entre eux seront acheminés à Abidjan dans le cadre de la phase pilote.

Constructeur de poids lourds et d’autocars, basé à Sodertalje en Suède, SCANIA est une filiale du groupe Volkswagen Truck & Bus. Il est l’un des principaux fournisseurs au monde en solutions de transport alternatif, respectant les normes environnementales.

SOURCE : SERCOM MEF