Cérémonie de signature du Protocole d’accord entre la Republique de Côte d’Ivoire et visa Inc

Lundi  02 juillet 2018, Abidjan, Sofitel hotel Ivoire, Cérémonie de signature du Protocole d’accord entre la Republique de Côte d’Ivoire et visa Inc. Allocution de monsieur  Adama Koné  Ministre de l’Economie et des Finances.

    •    Messieurs les Ministres, chers collègues, membres du Gouvernement ivoirien ;
    •    Monsieur le Sous- Secrétaire d'Etat Américain au Commerce ;
    •    Madame la Sous-secrétaire au Commerce pour le Commerce International de l’Ambassade des Etas Unis ;
    •    Madame la Chargée d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis ;
    •    Monsieur le Président de VISA pour l’Afrique et l’Europe ;
    •    Monsieur le Directeur Général Afrique de l’Ouest et Centrale de VISA ;
    •    Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;
    •    Mesdames et Messieurs les membres des différents Cabinets ministériels ;
    •    Chers amis de la presse ;
    •    Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un réel plaisir de procéder ce jour, en compagnie du Président Régional de VISA, Monsieur Andrew TORRE, à la signature du Protocole d’accord entre la République de Côte d’Ivoire et Visa International Service Association ; protocole qui vise à créer et mettre en œuvre une Charte de coopération pour la numérisation des services du Gouvernement et l’élargissement de l’accès au paiement numérique dans l’économie ivoirienne.

Je voudrais, à l’entame de mon propos, saluer mes collègues membres du Gouvernement pour leur présence qui traduit, au-delà de la solidarité Gouvernementale, leur soutien en faveur du développement de la finance digitale en Côte d’Ivoire.

Je voudrais également exprimer mes sincères remerciements à la société Visa Inc, à travers son Président pour l’Afrique et l’Europe et son Directeur Général Afrique de l’Ouest et Central pour la confiance placée en notre pays et en ses dirigeants.
J’associe à ces remerciements tous les partenaires techniques et financiers ici présents, pour leurs efforts d’accompagnement du Gouvernement dans le processus de développement de notre pays.

Mesdames et Messieurs

La cérémonie de signature de ce jour est l’aboutissement de plusieurs mois de collaboration fructueuse avec les différentes équipes Gouvernementales et celle de VISA, dont je voudrais saluer ici la disponibilité et le professionnalisme.

En effet, depuis l’année 2012, la Côte d’Ivoire connait un dynamisme économique marqué par un taux de croissance moyen de 9%, qui la place au nombre des pays à plus fortes croissance dans le monde.

Cependant, la nécessité de rendre cette croissance économique durable et socialement inclusive, reste un défi majeur.

Aussi s’avère-t-il nécessaire, entre autres, de mettre en place un système financier performant dans la mesure où le développement du secteur financier, y compris, une plus grande inclusion financière, contribue à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté.

Conscient de l’importance de l’inclusion financière sur le développement de la région ouest-africaine, le Conseil des Ministres de l’UMOA a adopté le 24 juin 2016, la Stratégie Régionale d’Inclusion Financière, avec pour objectif de proposer un cadre de référence pour le renforcement de l’accès des populations vulnérables aux services financiers dans l’Union.

En Côte d’Ivoire, la Stratégie Nationale d’Inclusion Financière adoptée en 2013 est en cours de révision pour s’aligner sur la Stratégie Régionale d’Inclusion Financière adoptée par les Autorités monétaires, avec un axe important qui porte sur la digitalisation des paiements.
Il s’agit, en effet, de doter la Côte d’Ivoire de systèmes de paiement sûrs, efficients et accessibles, sur la base de critères transparents, et mettre à la disposition des agents économiques, des moyens de paiement modernes et de faibles coûts.  

Les technologies numériques, en commençant par le téléphone portable, se présentent comme un important outil pour le développement de l’inclusion financière.

Grâce aux paiements dématérialisés et aux comptes financiers numériques, les ménages comme les entreprises, ont la possibilité d’inter-agir aisément et efficacement, stimulant ainsi fortement la productivité et l’investissement, tout en favorisant l’inclusion financière.

Mesdames et Messieurs,

Le Gouvernement ivoirien, ayant pris la pleine mesure de l’importance de l’inclusion financière des populations à travers des mécanismes financiers innovants, a initié plusieurs actions en attendant la finalisation de la nouvelle stratégie.
Au nombre de celles-ci, le Programme de Développement du Secteur Financier (PDESFI) a été créé par Décret, en Octobre 2014.

En outre, la Côte d’Ivoire accueille depuis quelques mois, le Siège du Bureau Régional Afrique Subsaharienne, Moyen Orient et Afrique du Nord de l’Alliance pour l’Inclusion Financière (AFI).

Le Gouvernement ivoirien vient également de se doter d’une structure nationale en adoptant en Conseil des Ministres du 30 mai dernier, un Décret portant création de l’Agence de Promotion de l’Inclusion Financière (APIF).

Par ailleurs, une étude sur la numérisation des flux financiers gouvernementaux a été réalisée grâce à une assistance technique de la Banque Mondiale et une Stratégie Nationale de Développement de la Finance Numérique est en cours d’élaboration.

Pour consolider les acquis et faire de la finance numérique un puissant vecteur d’inclusion financière en Côte d’Ivoire, nous sommes aujourd’hui réunis pour signer le Protocole d’Accord avec VISA Inc.

Mesdames et Messieurs,

Le Protocole d’Accord que nous signons ce jour, constitue une déclaration d’intention de la part du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire et de Visa International Service Association, pour numériser des services du Gouvernement (tels que les paiements et encaissements), et pour élargir l’accès au paiement numérique dans l’économie ivoirienne.

Le Gouvernement a déjà montré son Leadership en introduisant le paiement des frais de scolarité en ligne, le paiement en ligne des frais de certaines formalités administratives, le paiement des impôts en ligne, etc.

Le succès de ces initiatives nous incline à les consolider et à poursuivre dans cette dynamique.

Les paiements numériques proposés par VISA représentent une réelle opportunité pour une inclusion financière accrue et une croissance économique forte. Sans s’y limiter, le Protocole d’Accord vise à digitaliser le système de paiement dans plusieurs domaines prioritaires de l’Etat, à savoir l’agriculture, le transport, l’éducation.

Monsieur le Président de VISA pour l’Afrique et l’Europe ;

Je voudrais, pour terminer, vous assurer de l’engagement du Gouvernement à prendre toutes les dispositions idoines pour la bonne mise en œuvre de ce Protocole d’Accord et pour le développement des activités de VISA en Côte d’Ivoire.

C’est sur cet engagement, que je voudrais clore mon propos en souhaitant plein succès à ce partenariat, que je voudrais fructueux, entre la Société VISA et la République de Côte d’Ivoire.

Je vous remercie de votre bienveillante attention.