Conférence EUROMONEY « Côte d’Ivoire 2020 : Créer une dynamique en soutenant la croissance » Abidjan, 28 et 29 mars 2017 : discours d’ouverture de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire ;
Monsieur le Premier Ministre ;

Mesdames et Messieurs les Présidents d’institutions :
Mesdames et Messieurs les Ministres ;
Monsieur le Gouverneur de la BCEAO ;

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Interafricaines et Internationales
Monsieur le Secrétaire Général d’Euromoney ;
Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Professionnelles et des Chambres Consulaires ;
Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux ;
Honorables invités ;
Mesdames et Messieurs

C’est pour moi un grand honneur et un réel plaisir de prendre la parole ce jour, à l’occasion de l’ouverture officielle de la première conférence de la Fondation Euromoney, organisée en Côte d’Ivoire et consacrée à notre économie.

Je voudrais, à l’entame de mon propos, souhaiter, au nom du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, avec à sa tête le Premier Ministre, Monsieur Amadou GON COULIBALY, en mon nom propre et au nom du Comité d’organisation, la traditionnelle bienvenue en terre ivoirienne, à l’ensemble des participants venus des pays amis.

Je saisis cette opportunité pour traduire notre profonde gratitude à Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, pour son soutien à l’organisation de cette importante conférence. Je tiens à saluer particulièrement la présence distinguée, parmi nous, de Son Excellence Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, qui, malgré un agenda chargé, a répondu favorablement à la sollicitation des organisateurs.

Excellence Monsieur le Vice-Président,
Je vous prie de recevoir notre reconnaissance pour votre présence qui n’est pas fortuite, puisque sollicité par Euromoney, au moment où vous étiez encore Premier Ministre, vous n’avez pas hésité à marquer votre accord pour accompagner cet évènement, au regard des retombées probables pour l’économie ivoirienne. Aujourd’hui c’est chose faite, avec la cérémonie d’ouverture de cette conférence à laquelle vous prenez part. Soyez en, une fois encore, remerciés.

Mesdames et Messieurs,
La Fondation Euromoney, spécialisée dans l’organisation des conférences dans le domaine de la promotion des investissements, nous fait l’honneur, cette année, de réunir en Côte d’Ivoire les experts nationaux et internationaux du monde de la finance pour échanger sur le thème central « Côte d’Ivoire 2020 : Créer une dynamique en soutenant la croissance ».

Je voudrais exprimer mes sincères remerciements à la Fondation Euromoney, et à particulier à son Secrétaire Général, pour le choix porté sur notre pays. Ce choix témoigne de la confiance en la Côte d’Ivoire et consacre, si besoin en était, le retour de ce pays dans le débat économique mondial.

J’associe à ces remercîments nos Partenaires au développement ainsi que toutes les personnes de bonne volonté qui ont contribué par leur engagement et leurs conseils à l’organisation de cette conférence. Mesdames et Messieurs ;
Cette conférence qui voit la participation de hauts dirigeants d’entreprises, des milieux d’affaires internationaux et de la sous-région, est une occasion pour présenter les opportunités qu’offre la Côte d’Ivoire ainsi que l’environnement des investissements et des affaires.

Son Excellence Monsieur le Vice-Président vous en dira plus dans son propos liminaire, afin de donner plus de visibilité tout en espérant en retour un intérêt certain des investisseurs que vous êtes. En réunissant également d’éminents experts et spécialistes autour de thématiques liées au développement, la conférence devrait aider à relever des défis auxquels nous sommes confrontés.

En effet, l’ambition du Gouvernement, sous la haute égide du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, pour les quatre années à venir, traduites dans le Plan National de Développement 2016-2020, qui est à sa deuxième génération, est de maintenir la stabilité du cadre macroéconomique, de réaliser la diversification et la transformation structurelle de l’économie et d’accélérer les réformes structurelles et sectorielles afin de maintenir le taux de croissance économique à un niveau élevé, de l’ordre de 9%.

Il s’agira également de rendre la croissance plus inclusive en vue de réduire significativement la pauvreté et rejoindre le groupe des pays africains les mieux classés en termes d’Indice de Développement Humain (IDH) du PNUD.

Sur le chemin qui mène à l’émergence, la Côte d’Ivoire devra engager des actions fortes dans les domaines ci-après, en lien avec les thématiques de la conférence :
1- Le développement du secteur financier et du marché de capitaux Le constat est que ces secteurs demeurent nettement sous-développés et n’encourage les investisseurs. Le taux de bancarisation dans notre pays est faible et n’excède pas 15%.

Ce qui dénote qu’un volume important de transactions financières échappe encore au secteur bancaire et par conséquent, ne contribue pas au financement du développement.

Le taux de financement bancaire mesuré par l’encours des crédits à l’économie rapporté au PIB, bien que croissant, demeure faible (autour de 20%) et inférieur à ceux prévalant dans les pays africains tels que le Ghana (28,3%), le Nigéria (36,3%), le Maroc (103,1%) et l’Afrique du Sud (145,0%) (BCEAO, Rapport sur l’évolution des conditions de banques, 2015).

Il en est de même du secteur de la bourse dont le dynamisme est un facteur déterminant pour le développement. En effet, la bourse permet au secteur privé et aux gouvernements d’avoir accès à plus de ressources longues, à un coût moindre et ainsi de recourir moins aux marchés internationaux dans un contexte de resserrement des conditions de financement.

Dans cette optique, il convient de réfléchir aux voies d’accélération du développement de ces secteurs et aux instruments innovants à inventer pour accroître la mobilisation de l’épargne en faveur de financements de long terme dans notre pays.

2- la problématique du développement des PME et de l’innovation dont l’importance n’est plus à démontrer tant les PME sont l'un des principaux vecteurs de la croissance économique et de la création d'emplois, nécessaires à la stabilité sociale.

En Côte d’Ivoire, les PME, bien que représentant une part importante du tissu économique (98%), pèsent peu dans les agrégats socio-économiques (20% du Produit Intérieur Brut (PIB) ; 12% de l’investissement national et 23% de la population active).

3- Enfin, le financement des infrastructures L’investissement dans les infrastructures apparait au centre de la stratégie de développement économique de la Côte d’Ivoire. La problématique du financement de ces infrastructures constitue un enjeu majeur dans l’atteinte des objectifs stratégiques du plan d’émergence.

Comment alors financer nos infrastructures dans un paysage financier international en pleine mutation, marqué par la limitation des financements concessionnels et l’obligation de maitriser la dynamique de la dette, après la baisse significative enregistrée à la faveur de l'initiative PPTE en 2012, passant de 69,9% du PIB en 2011 à 34,2% en 2012 et aujourd’hui à 42,5%? Mesdames et messieurs,
Cette conférence se tient à un moment où l’économie ivoirienne subit les contrecoups de la baisse du cours du cacao sur le marché international, dans un contexte de progression lente de l’économie mondiale due à la faiblesse des investissements dans les économies développées et en transition. Dès lors, la résilience de l’économie ivoirienne apparait comme un autre défi important à relever, dans la perspective d’une croissance forte et durable.

Le Gouvernement est engagé dans un processus de transformation structurelle de l’économie ivoirienne dans le cadre du PND 2016-2020, en vue de la rendre plus résistante aux chocs et, maintenir ainsi la stabilité nécessaire à la croissance.

Mesdames et Messieurs ;
Je voudrais, pour terminer, former le vœu de voir les discussions, qui vont s’ouvrir, déboucher sur des propositions concrètes et pertinentes qui viennent renforcer les mesures initiées dans le cadre des réformes visant à consolider la dynamique de croissance amorcée depuis 2012. C’est sur ces mots que je déclare ouverte, la conférence Euromoney sur le thème : « Côte d’Ivoire 2020 : créer une dynamique en soutenant la croissance ».

Je vous remercie.

  • Projet de loi portant création de la Caisse de Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) : Le ministre Adama Koné obtient le quitus des députés de la Caef
    Projet de loi portant création de la Caisse de Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) : Le ministre Adama Koné obtient le quitus des députés de la Caef
  • En fin de mission : L’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire fait ses adieux au Ministre Adama Koné
    En fin de mission : L’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire fait ses adieux au Ministre Adama Koné
  • Au cours d’un atelier présidé par le Ministre de l’Economie et des Finances : L’OPIC présente ses offres de financement aux banques, PME et microfinances
    Au cours d’un atelier présidé par le Ministre de l’Economie et des Finances : L’OPIC présente ses offres de financement aux banques, PME et microfinances
  • Construction de l’Echangeur du carrefour Solibra, Port Autonome d’Abidjan, Agriculture, Elevage… / Le Japon s’engage à poursuivre sa coopération économique avec la Côte d’Ivoire
    Construction de l’Echangeur du carrefour Solibra, Port Autonome d’Abidjan, Agriculture, Elevage… / Le Japon s’engage à poursuivre sa coopération économique avec la Côte d’Ivoire
  • Réunions de Printemps du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale
    Réunions de Printemps du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque Mondiale

    PLUS D'ACTUALITES

  • Mercredi 23 mai 2018

    Projet de loi portant création de la Caisse de Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) : Le ministre Adama Koné obtient le quitus...

  • Jeudi 17 mai 2018

    En fin de mission : L’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire fait ses adieux au Ministre Adama Koné

  • Mercredi 09 mai 2018

    Au cours d’un atelier présidé par le Ministre de l’Economie et des Finances : L’OPIC présente ses offres de financement aux banques, PME ...

  • Jeudi 03 mai 2018

    Construction de l’Echangeur du carrefour Solibra, Port Autonome d’Abidjan, Agriculture, Elevage… / Le Japon s’engage à poursuivre sa coop...

  • GALERIE PHOTO

    • Projet de loi portant création de la Caisse de Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) : Le ministre Adama Koné obtient le quitus des députés de la Caef

      Projet de loi portant création de ...

    • En fin de mission : L’Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire fait ses adieux au Ministre Adama Koné

      En fin de mission : L’Ambassadeur...

    • Au cours d’un atelier présidé par le Ministre de l’Economie et des Finances : L’OPIC présente ses offres de financement aux banques, PME et microfinances

      Au cours d’un atelier présidé p...

    • Construction de l’Echangeur du carrefour Solibra, Port Autonome d’Abidjan, Agriculture, Elevage… / Le Japon s’engage à poursuivre sa coopération économique avec la Côte d’Ivoire

      Construction de l’Echangeur du ca...

  • ESPACE VIDEO

    • Audience du MEF SUCAF CI présente son plan de développement au Ministre Adama Koné

      Audience du MEF SUCAF CI présente son plan de dé...

    • Séminaire bilan 2017 et perspectives 2018 de la DGTCP

      Séminaire bilan 2017 et perspectives 2018 de la D...

    • Ceremonie de présentation de vœux de nouvel an 2018 au Ministere de l’Economie et des Finances

      Ceremonie de présentation de vœux de nouvel an 2...

    • MEF Rétrospective 2017

      MEF Rétrospective 2017