Coopération CI–Algérie/ Après une audience avec le MEF, le Président du Forum des chefs d’entreprises d’Algérie (FCE), Ali Addad: « Nous avons échangé sur les mécanismes permettant à nos entrepreneurs de s’installer en Côte d’Ivoire »

Dans le cadre du renforcement de la coopération économique entre la Côte d’Ivoire et l’Algérie, le Ministre de l’Economie et des finances, Adama Koné, a accordé une audience au président du Forum des Chefs d’Entreprises algériens (FCE), Ali Addad, ce lundi 26 mars, à son cabinet.

A sa sortie d’audience, M.Ali Addada indiqué que des sujets très intéressants pour la coopération algéro-Côte d’Ivoire ont été abordés avec le Ministre Adama Koné. « Nous avons évoqué les mécanismes qu’il faut pour permettre à nos entrepreneurs de venir s’installer en Côte d’Ivoire et aussi de commercialiser les produits algériens ici afin de développer les échanges entre nos deux pays », a confié Ali Addad, accompagnés de SEM l’Ambassadeur de l’Algérie en Côte d’Ivoire, Bouguetaia Mohamed Abdelaziz, chef de la délégation, et des membres du FCE.

L’autre point à l’ordre du jour de la rencontre, a poursuivi le président du forum, a porté sur des discussions qui aideront à mettre fin aux blocages au niveau du fret maritime dont la longue attente impacte le coût des produits.

SEM Bouguetaia Mohamed Abdelaziz, a pour sa part, fait savoir que les relations entre la Côte d’Ivoire et l’Algérie ont toujours été empreintes d’amitié et de respect. « Pour redynamiser le partenariat qui existe entre nos Etats, le président du FCE est venu échanger avec le Ministre pour essayer de trouver les voies et moyens en vue de donner plus de substance et de corps à nos relations tant au niveau commerciale qu’au niveau économique. Je ne désespère pas que dans quelques mois, les chefs d’entreprises algériens viendront pour prospecter et investir dans ce beau pays », a-t- il assuré.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Monsieur Adama Koné, a rassuré le FCE que les entreprises algériennes peuvent venir s’installer et travailler sans soucis en Côte d’Ivoire qui est un pays ouvert.

SOURCE: SERCOM MEF